Au coeur de la Vallée du Haut Bréda.

 

D'une altitude moyenne de 900 m , c'est une longue vallée glaciaire s'étendant sur une vingtaine de kms en plein coeur du Massif de Belledonne, entre Fond de France et Allevard.

Les pentes qui la cernes sont abruptes, dévalées par une multitudes de torrents qui prennent leurs sources des hauts sommets acérés. Le plus élevé étant le Rocher Blanc, 2928 m. Le torrent principal, Le Bréda, prend sa source sur les alpages des 7 Laux, vaste plateau recouvert de lacs. Le traverser, à pied, nous emmène aux portes de l'Oisans.

La vallée est recouverte par une majorité d'épicéas auxquels se joignent frênes, érables, vernes et autres essences dissiminés dans les lieux plus ouverts ou plus humides.

Les zones d'altitudes, que l'on peut gagner par un dense réseau de chemins, permettent un pastoralisme important, vaches et surtout ovins, caprins. Ces immenses alpages  offrent aux randonneurs des points de vues uniques sur les Alpes et les Préalpes. Ils permettent aussi l'hiver la pratique du ski de fond, de piste et de la raquette à neige.

La vallée abrite deux villages de pierres et de bois, chacun porteur des stigmates de la riche histoire minière, agricole et hydrolique de la vallée. Pinsot et La Ferrière. De nombreux hameaux sont disséminés partout dans la vallée. La Ferrière en compte 16...

La vallée, après un déclin de la population suite à la déprise agricole, à l'arrêt de l'exploitation des mines de fer et des charbonnières retrouve aujourd'hui une seconde vie par le biais du tourisme nature.

Préservée des grandes infrastuctures touristiques, elle conserve le côté sauvage et mystérieux propre au massif de Belledonne.

Les habitants des lieux tiennent à conserver cette richesse, cette authenticité qui crée l'âme de cette vallée, la rende acceuillante, conviviale. 

 

 

 

Aujourd'hui une cavalière qui habite à quelques kms d'içi, dans un village de 4000 habitants m'a dis " Je suis allée mangé à l'Aubergerie il n'y a pas longtemps. Après Nemoz, j'ai découvert un autre lieu convivial. Je suis quand même surprise de voir qu'içi, dans un coin reculé, on trouve des auberges où il y a de la vie alors que chez nous il n'y a rien.. .le soir c'est mort! "

 

Voilà, c'est cela. Derrière cet apparente tranquilité il y a une dynamique, un tissu local fort, qui mène des projets à titre individuel ou collectif.  Des commerces,  des animations, des activités sportives, des auberges, des chemins de randonnées, des stations de ski... Suivez donc les coordonnées de tous ces prestataires, bâtisseurs du quotidien, acteurs de vos séjours. 

 Auberges/Chambres d'Hôtes

 

  Nemoz: Adrien et Amélie Jolais-La Martinette, La Ferrière. 

                    0476450310. aubergenemoz@wanaddo.fr  

 

 

  L'aubergerie: Thomas Sybille-Le Cachet,La Ferrière

                    aubergerie@gmail.com